LUDOTHEQUE
RETOUR SUR TEST OF HONOUR

16/04/2017 - par Seb

Dans mon précédent article, je donnais mon point de vue sur Test of Honour après une lecture approfondie du livret de règles. Depuis, la folie des samouraïs m'a submergé et j'ai pu m'acheter la boite de jeu, les diverses extensions qui vont avec et quelques bâtiments et autres éléments de décors.

Que vaut Test of Honour ? Y a-t-il un intérêt à investir dans Test of Honour ? Est-ce que l'homme volera un jour de ses propres ailes ? Autant de questions que vous êtes en droit de vous poser et auxquelles je vais tenter de répondre.

PRÉSENTATION

Test of Honour (ou ToH pour les intimes) est donc un jeu de samouraïs, mais pas seulement. Vous allez devoir composer une petite troupe de guerriers dirigée par un Héros Samouraï (celui qui vous représente), un ou deux autres Samouraïs (et pas un de plus) et des troupes de base, nommées Ashigaru (unités d'infanterie de base). Ces derniers combattent généralement par groupe de trois sur un socle multiple, avec des lances (Yari), des arcs ou des arquebuses.

 

Donc autant vous dire qu'avec la boite de base, vous avez amplement de quoi faire. Après, si le jeu vous passionne, rien ne vous empêche d'aller plus loin en découvrant les diverses extensions existantes.

 

Les règles sont vraiment très simples et rapides à prendre en main. Il ne vous faudra que quelques minutes pour les retenir et vous lancer dans votre premier combat. À tour de rôle, les joueurs piochent un pion d'Action pour déterminer quel type de guerriers ils pourront activer. Trois pions Destin sont ajoutés à l'ensemble des pions d'Action. Lorsqu'un joueur tire le troisième pion Destin, le Tour s'arrête. Donc il se peut qu'un Tour puisse aller très vite (ce qui reste quand même très rare) et il ne faut pas perdre de temps pour atteindre les objectifs d'un scénario.

Avec quelques décors et une bonne dose d'huile de coude, il  est assez facile de se créer une table totalement immersive.

Les Samouraïs sont de très  puissants combattants par rapport aux simples soldats (Ashigaru) qui proviennent de classes inférieures.

L'intérêt du jeu réside également dans les cartes Compétence fournit dans la boite de chacune des extensions. Ces cartes sont uniques, vous n'en trouverez pas deux identiques, ce qui offre un intérêt plus important pour les extensions et ne donne aucun intérêt particulier à acheter deux boites de base ! (mis à part avoir plus de figurines !)

Les combats sont généralement assez violents et rapides. Mais on imagine assez facilement le combat acharné entre deux samouraïs maîtrisant l'art du sabre au fil des estafilades et autres coups d'estoc.

Une action est résolue en obtenant au moins 3 symboles Sabre à un jet de dés. Obtenir 5 Sabres vous donne un bonus, obtenir plus de Croix que de Sabres signifie un échec critique (ouch!).

Chaque dé possède une face Croix (échec critique), deux faces Vierges (échec), deux faces Un Sabre (une réussite) et une face Deux Sabres (deux réussites).
Donc, en gros, vous touchez sur du 4+, le 1 reste un échec et le 6 un succès

IMPRESSIONS APRÈS QUELQUES PARTIES

Comme je le présentais dans mon précédent article, j'avais des doutes sur certains points de règles ou mécaniques du jeu. Mais après ma première partie, mes inquiétudes se sont complètement dissipées.

Le système du tirage des pions d'Action - qui fait penser à celui de Bolt Action ou Antares mais qui se trouve être bien différent - fonctionne bien. Même mieux  que je ne le pensais. Idem pour les pions Destin qui ajoute un petit niveau d'aléatoire pas désagréable du tout, car cela peut inciter les joueurs a prendre quelques risques et/ou à se presser d'aller au charbon avant que le tour ne s'achève.

Bref, la mécanique simple est efficace et n'a pas besoin d'aller au delà pour le moment. Un très bon point.

 

S'il fallait chercher la petite bête, je dirai que l'aléatoire des dés est un facteur important. Mais bon... c'est un jeu avec des dés... donc forcément... y a de l'aléatoire.

Vous me connaissez, moi et les probabilités, je préfère m'abstenir et profiter du jeu que de faire des calculs (Banzaaaaaï !).

Les Samouraïs peuvent enchaîner les attaques lorsque l'on obtient

des bonus (5 Sabres obtenus lors d'un même jet de dés).

Les Ashigaru peuvent être sélectionnés par groupe de trois (sur un socle multiple) ou seul. En groupe, ils sont bien sûr plus forts !

CAMPAGNES ET AMBIANCE

La boite de base propose un Guide de Bataille en plus des Règles Principales. Ce petit Guide vous permettra de vous lancer dans une première petite campagne en suivant une série d'affrontement entre deux forces rivales et en comptant l'histoire de deux jeunes samouraïs qui veulent marquer l'histoire de leur nom.

Cela vous donnera les clés pour créer vos propres campagnes et écrire l'histoire de votre Héros à travers ses victoires et défaites.

 

C'est là que réside un des premiers gros intérêts de ToH : les Campagnes.

Lorsque vous jouez une série de batailles, vos Samouraïs vont pouvoir évoluer en apprenant de nouvelles compétences, en supportant quelques blessures ou en devant vivre sous la honte et le déshonneur. Cela ne rendra pas votre samouraï indestructible ou immortel, mais ça aura le mérite de vous compter une histoire dont vous vous souviendrez longtemps.

 

Car ToH est plus qu'un simple petit jeu de figurines, un véritable intérêt réside dans l'ambiance apportée par les figurines,  les décors (bâtiments, forêts de bambous, etc.),et tout simplement par l'univers mythique du japon féodal.

Test of Honour, comme tout bon jeu de figurines, vous permet de créer vos propres forces avec un système de points à dépenser dans vos unités. Un Héros Samouraï coûte 5 points, un simple soldat avec un arc seulement 2 points.

Sachez que le scénario le plus important du Guide de Bataille se jouera à 24 points.

INVESTISSEMENT

Test of Honour n'était pas un jeu destiné à connaître le succès dont il jouit aujourd'hui. La surprise est telle chez Warlord Games que le jeu est tombé en rupture de stock avant même sa commercialisation. Tout le mérite revenant à Graham Davey et Andy Hobday, les auteurs de ce jeu qui n'était, il y a un an à peine, qu'un petit jeu les occupant durant leurs pauses et les jours pluvieux.

 

Les règles du jeu sont désormais disponibles en français et téléchargeables gratuitement sur les sites de Warlord Games et Warlord Games France - là je me fais un peu d'auto-promo vu que j'ai eu la chance de pouvoir traduire les livrets du jeu afin que les joueurs français puissent profiter pleinement de ce jeu qui mérite le détour (et je remercie Warlord Games, et tout particulièrement Éric, Andy et Graham de m'avoir permis de le faire.

Les archers ne sont certainement pas des tireurs d'élite mais ils restent indispensables pour pénaliser les adversaires et parfois les terrasser !

Si je peux vous conseiller un petit peu ...
La boite de base propose 35 figurines. 5 Samouraïs, 20 Ashigaru avec lances, 10 Ashigaru avec arcs et Arquebuses.
Les rabiots (ou 'bits') vous permettront de faire pas mal de variantes.
Pour ma part, j'ai conçu mes figurines comme suit :
2 Samouraïs de pour chaque camp, plus 1 Héros Samouraï (la boite de base étant fourni avec un Samouraï en métal sans armure).

9 Ashigaru avec lances pour chaque camp (pour trois socles multiples) - j'ai converti un Ashigaru en Sergent et un autre en Porte-Bannière ; me permettant d'utiliser chaque figurine seule pour leur poste particulier, ou des les ajouter à un socle multiple pour m'en servir comme Lanciers expérimentés, par exemple.

3 Ashigaru avec arcs pour chaque camp

3 Ashigaru avec arquebuses pour chaque camp

 

Prenez en compte que les figurines sont assez fines. Il y a du détail, mais elles sont fragiles (on est pas dans la figurine de Warhammer, on est dans de la figurine de jeux historiques, donc plus petites (vrai 28mm), moins détaillées (même si elles le restent). Certains vont s'arracher les cheveux lors du montage de certaines figurines, mais le jeu en vaut la chandelle !

 

La peinture des figurines n'est pas compliquée en soi, même si vous pouvez pousser le curseur du réalisme aussi loin que vous le désirez. Il est toutefois possible de peindre la totalité de vos figurines rapidement sans pousser les détails avec un rendu vraiment agréable et acceptable pour vos parties.

Dois-je investir dans Test of Honour ?

Je ne pensais pas aller au-delà de la boite de base. Bon, vous me connaissez maintenant... je suis bien évidemment allé au-delà de cette fameuse boite !

ToH vaut vraiment le coup, ne serait-ce que pour la boite de base (avec son prix attractif avoisinant les 40€, qui est ridiculement bas vu la quantité de matos dans la boite).

Les extensions, quant à elles, sont utiles pour les collectionneurs en herbe et ceux qui veulent aller plus loin avec ce jeu.

 

J'ai besoin de quoi ?

Vous avez déjà les éléments obligatoires :

  • La boite de base (environ 40€).
    C'est une évidence ! Vous récupérerez beaucoup de figurines - suffisant pour jouer à toutes les parties (deux forces presque complètes !)Pour commencer, les petits éléments de décors en 2D en carton suffisent pour jouer et profiter du jeu.
  • L'extension Cartes et Dés (environ 10€).
    Incontournabe. Plus de dés (rouges cette fois) et pas mal de cartes Compétence, Blessure et Déshonneur plutôt utiles.

Les parties sont plutôt rapides et sanglantes. L'ambiance apportée par les décors et les figurines ont beaucoup dans le plaisir de jouer.

Ensuite, les options :

  • Quelques décors (environ 50€ au minimum pour commencer).
    Plusieurs marques (Sarissa Precision, 4ground, TTCombat proposent toute une gamme de décors à prix relativement abordables qui vont ajouter un intérêt considérable à l'ambiance du jeu). Bien entendu vous pouvez concevoir vos propres décors à moindre coût, ce que je vous encourage vivement de faire.  Les forêts de bambous que vous pouvez trouver pour quelques Euros sur eBay sont presque aussi incontournables.
  • Les boites d'extension de ToH (entre 15€ et 25€ pour chaque extension).
    Ces boites ne sont pas une priorité en soi. Si vous devenez un inconditionnel le jeu, vous pouvez y aller, ça mérite le détour. Si vous êtes un joueur occasionnel, mis à part une faction que vous désirez absolument jouer, ce n'est pas une priorité.
FUTUR

L'utilisation des couverts peut aider un certain temps, mais une fois que les sabres sont sortis, il faudra se battre jusqu'à la mort !

Je me répète, mais le succès de ToH n'était pas du tout prévu par Warlord Games. La surprise (et la joie) fut de taille.

Les liens avec Wargames Factory qui a créé depuis quelques années les figurines de samouraïs ont permis la sortie rapide de figurines supplémentaires (extensions Cavaliers Samouraïs, Paysans Soldats, Ronin et Hommes Masqués). D'autres créations sont en cours et devraient arriver d'ici peu sur les étales, à savoir les Ninjas (un incontournable en fin de compte !) et des Gardes du Corps pour votre Héros.
On peut s'attendre à voir d'autres extensions débarquer dans le futur avec leurs lots de figurines, de cartes, etc.

 

Test of Honour est un jeu d'escarmouches, mais pourrait-on voir la possibilité de jouer de plus grosses batailles ?

C'est une éventualité. Mais le corps de règles est destiné à de l'escarmouche et non de la bataille de masse. Il faudrait alors sortir des règles additionnelles.

La possibilité de jouer des grosses batailles pourraient franchement avoir de la gueule. Un affrontement contre deux grosses armées devant un château, avec des armes de guerre, des charges de cavalerie, etc. etc.  Mais là... je pense qu'il vous faudra consulter votre banquier (ou un psy !) pour éviter de faire de grosses bêtises !

On pourrait voir sortir pas mal de décors supplémentaires pour augmenter le plaisir du jeu (les firmes créant des décors en mdf sont particulièrement efficaces pour sortir des décors plus vite que leur ombre !)

Bien évidemment, sur la VZ, on suit tout ça de près et on vous donnera des news dès que possible !

En attendant, si vous avez la possibilité de tester ce jeu, ruez-vous dans votre boutique préférée et jouez à Test of Honour. Il n'y a rien de mieux que de vous faire votre propre idée pour savoir si ce jeu est fait pour vous !

Est-ce que l'homme volera un jour de ses propres ailes.

C'est possible...


Seb

À propos de la VortexZone

 

Nous contacter

Proposer du contenu

Publicité et Partenariats

Politique de confidentialité

Conditions générales d'utilisation

© 2007-2017 VortexZone. Tout droit réservé

Tous les logos et images sont protégés par copyright

et appartiennent à leurs propriétaires respectifs.