PROJET-VZ ET TO-DO LIST

publié le 26 Décembre 2016, par Seb

Pour Bertrand et moi-même, la refonte de la VZ passait par une réorganisation complète de nos (mauvaises) habitudes en ce qui concerne notre grande passion des jeux : à savoir la peinture, le modélisme et la conception de décors. Car il faut avouer que présenter des parties de jeu aux lecteurs de la VZ avec des tables mal foutues et des figurines non-peintes, c'est très loin de nos attentes.

Pendant des années,  comme beaucoup de joueurs nous avons accumulé des tonnes de figurines - essentiellement Warhammer 40,000... -  avec l'immense et irréalisable souhait de tout peindre... un jour... Peine perdue, les figurines se sont entassées, généralement à peine  commencées – et même certaines encore en boite – sur nos étagères, ou pis encore, dans des cartons au fin fond d'un cagibi...

C’est donc l’été dernier que j’ai commencé à établir de nouvelles règles et de faire la promesse de m’y tenir. Si je pouvais y arriver, n’importe qui pourrait aussi y arriver.

Et c’est ainsi que le Projet-VZ est né.

 

TO-DO LIST

Pour bien débuter, il me fallait tout d’abord préparer une liste de choses à faire – une To-Do List – afin d’établir un bon plan de travail.

Ce principe m'est venu de mon cher Producteur Christopher, un maniaque de la To-Do List, et je peux vous avouer qu'il a parfaitement raison sur ce point.

Quelques décors fabriqués rapidement en suivant plusieurs tutos sur YouTube (Terrain Tutor, LukeApps)

Vu que la VZ est un bon moyen de proposer des articles sur divers jeux – comme un mois spécial dédié à Kings of War, par exemple – nous avons désormais une bonne raison de nous plonger dans des projets différents durant une période déterminée, et de venir à bout de nos projets.

Ceci dit, tout était à mettre en place.

Pour ma part, tout a justement débuté avec Kings of War et la peinture d’une armée entière en quelques jours (des morts-vivants).

Mais c'est l'arrivée de Beyond the Gates of Antares qui a été l'élément déclencheur. Jamais un jeu ne m’avait autant enthousiasmé et motivé. Avec ses figurines et son univers, les possibilités offertes par ce jeu me paraissaient illimitées. C'est également là que j'ai commencé à établir un plan de travail durant l'été dernier, période où mon emploi du temps me permettait de m'y mettre à fond.

L’élaboration de ma To-Do List sur la peinture des armées de la Concorde et Ghar pour Antares m’a fait gagner un temps précieux. Un choix de peinture simple mais efficace ; un suivi scrupuleux de cette fichue To-Do List (unité par unité, etc.). J’ai réussi à peindre près de 150 figurines avec un niveau plus qu’acceptable (voir photos) – soit environ 6.000 points d’armée !

 

Alors non, ce n’est pas de la peinture de concours, et ce n’était pas du tout mon intention, mais je voulais concevoir deux armées complètes avec des schémas de couleurs qui étaient facilement reconnaissables et qui avaient de la gueule sur une table de jeu.

Une fois les deux armées terminées, j’ai appliqué le même principe pour mes futurs décors. Je vous avoue que j’avais réellement besoin de prendre une pause question peinture de figurines. La création de décors est une chose qui peut être relativement simple et amusante (et très reposante). On part de pas grand-chose et on arrive à obtenir des éléments de décors vraiment bien si on y met un peu de volonté (et d’huile de coude !)

Une partie de l'armée de la Concorde pour Beyond the Gates of Antares peinte en moins d'une semaine.

Détails de l'armée de la Concorde (Beyond the Gates of Antares)

Détails de l'armée Ghar (Beyond the Gates of Antares)

Je vous proposerai rapidement divers articles sur la conception de décors qui ne demande pas des connaissances exhaustives sur les façons de procéder. Sachez toutefois qu’il existe bon nombre de vidéos (généralement en anglais) sur YouTube traitant de ce sujet, par des amateurs particulièrement éclairés, partageant leur passion et leurs connaissances sur le sujet (The Terrain Tutor, par exemple, ou LukeApps, qui font parti de mes favoris – voir liens dans la section INTel).

 

Bref le modélisme, dans son sens le plus général du terme, doit être quelque chose de plaisant, et vous ne devriez pas vous sentir obligé d’avancer dans vos projets. Cependant, une fois que vous vous lancez, le mieux est d’aller jusqu’au bout des choses.

On a trop souvent vu des projets trop complexes se ratatiner au bout de quelques jours par manque de motivation.

 

Donc, voici mes quelques conseils :

Conseil n°1 : Préparez une to-do list et suivez-la scrupuleusement.

Si vous commencez à vous éparpiller, vous commencerez un tas de choses sans jamais en finir une seule. Au final, vous ne ferez rien, et tout repartira dans les cartons prendre la poussière.

À côté de ça, préparez-vous aussi une petite fiche de peinture, pour y noter chacune des étapes de la peinture de vos figurines. Cela peut s’avérer particulièrement utile si vous vous remettez à l’ouvrage après une longue pause.

 

Conseil n°2 : Ne pas se lancer dans un projet trop important.

Les jeux de figurines utilisent généralement des paliers (en points) lors de la création d'une armée. Au lieu de vous lancer directement dans des très grosses parties – parce que c’est top cool – commencez par le plus petit niveau (genre 500 ou 750 points d’armée).
Une fois que vous aurez terminé cette première base, vous pourrez y rajouter de nouvelles unités.

Le premier niveau est généralement un niveau important, car il comptera les premières unités de base, peut-être quelques unités plus rares (vétérans, etc.) et même parfois des personnages. Réservez ces derniers pour la fin, ça sera la cerise sur le gâteau et vous aurez pris le pli en ce qui concerne la peinture.

 

Conseil n°3 : Trouvez votre rythme et avancez progressivement.

Rome ne s'est pas faite en un seul jour. Poser les bases, brique par brique.

Une première base est de faire une sous-couche puis d’appliquer la couleur principale de l’armée. Cela vous permettra de voir toute votre armée autrement que toute grise, et cela pourrait vous motiver à continuer. Voir au fur et à mesure votre armée commencer à prendre vie peut s’avérer également très motivant pour continuer.

Conseil n°4 : Commencez par les troupes, terminez par les personnages.

Les troupes sont le gros d’une armée. Et comme elles ont généralement les même pauses attitudes, cela devient particulièrement lassant et répétitif (surtout quand on compte plus d’une centaine de soldats). C’est la partie la plus rébarbative du projet, mais sans doute la plus glorifiante une fois terminée. Glorifiante car vous aurez alors une vue d’ensemble de l’armée et le reste des figurines à peindre vous paraîtra relativement ridicule.

 

ET APRÈS ?

À présent que votre armée est peinte et fin prête pour ses premières batailles, vous aurez sans doute envie de prolonger cela en ajoutant de nouvelles unités.

LE PLUS IMPORTANT : encore une fois, n’allez pas trop vite. Achetez/ajoutez une nouvelle unité, peignez-la et n’en achetez pas de nouvelle tant que vous n’avez pas terminé la première.

Ce n’est sans doute pas la façon préférée de votre revendeur, mais préférez aller en douceur que trop vite.

 

Je sais que l’on peut être très motivé et retomber dans ses travers, mais c’est la clé du succès selon moi.

 

MÉTHODOLOGIE

Le but de cet article ne s’adresse évidemment pas aux fanatiques de la peinture qui passeront deux mois sur le détail qui tue. Non, ici nous parlons de peinture dite tabletop, à savoir la peinture d’une armée complète pour le jeu et non pour les vitrines (ce qui n’est pas incompatible, soit dit en passant mais là n’est pas mon propos)

 

Question peinture de figurines, plusieurs choix s’offrent à vous :

Tabletop

Niveau basique de la peinture de figurine. Sous-couche, quelques aplats, un soclage basique, et le tour est joué. Ça n’a rien d’extraordinaire, ce n’est pas très beau, certes, mais ça à le mérite de vous permettre de jouer avec des armées peintes – ce qui est bien plus agréable à utiliser que de vulgaires figurines plastiques grises.

 

Tabletop +

En plus des premiers aplats, un bon lavis et un éclaircissement basique vous permettra d’avoir des figurines qui sortent un peu du lot. Entre nous, ça ne prend pas beaucoup plus de temps que le Tabletop basique, et ça a nettement plus de gueule sur une table de jeu.

Armées PHR et Résistance pour Dropzone Commander

Partie de Beyond the Gates of Antares

Tabletop ++

Là, c’est le niveau qui demande le plus de travail. Même si on n’a pas besoin de pousser les détails jusqu’à des niveaux qui dépassent l’entendement, on applique plusieurs éclaircissements, des marquages, etc. qui vont faire que les personnes autour de la table aimeraient bien jouer au jeu auquel vous êtes en train de jouer, voire même jouer avec votre armée ! C’est bien plus gratifiant, mais cela demande un peu plus de travail.

 

Astuce : Vous pouvez bien sûr mélanger les différents niveaux. C’est une pratique relativement courante dans les armées de batailles rangées (comme Kings of War par exemple) où le premier rang (le plus visible) peut être plus poussé au niveau des détails, au contraire des rangs suivants, cachés par les rangs devant eux.

Exemple de petits rochers créés à partir d'éponges.

PROJET-VZ

Bertrand et moi-même nous sommes fixés des buts assez importants et nous arrivons à les tenir… mais pas toujours dans les délais, je le reconnais. Mais ça avance bien.  Mon compère a même fait appel à un peintre pro pour s’occuper de ses Ogres (KoW). Ça lui laisse ainsi le temps pour s’occuper sur d’autres projets (et de sa famille !).

Le petit plus, c’est que cela motive toute notre petite bande de joueurs qui participent avec nous à l’élaboration de futures vidéos, parties, campagnes, championnats que nous voulons mettre en place à l’avenir.

Bref, en ce moment, tous le monde s’affaire à avancer dans ses divers projets afin d’avoir quelque chose de présentable à vous montrer sur la VZ !

 

Pour ma part, je continue, en plus de l’élaboration du site/facebook/youtube, la peinture de ma troisième armée d’Antares (des Algoryns), la préparation de deux armées pour Bolt Action, la finalisation de mon armée mort-vivante pour Kings of War et bien sûr la conception de nombreux décors qui sont destinés à agrémenter nos tables de jeu afin de vous proposer des tables de jeu agréable à regarder.

Très prochainement, nous vous proposerons une série d’articles sur la conception de décors, quelques articles sur la peinture de figurines – nous ne sommes en rien des experts à ce sujet, ça sera vraiment à notre petit niveau ! – et bien d’autres choses encore.

 

En attendant, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et profitez-en pour avancer dans vos projets ludiques !

Seb

À propos de la VortexZone

 

Nous contacter

Proposer du contenu

Publicité et Partenariats

Politique de confidentialité

Conditions générales d'utilisation

© 2007-2017 VortexZone. Tout droit réservé

Tous les logos et images sont protégés par copyright

et appartiennent à leurs propriétaires respectifs.